Le chanteur du groupe de métal Linkin Park, Chester Bennington, est décédé jeudi 20 juillet, a annoncé le médecin légiste du comté de Los Angeles, à quelques jours du début de la tournée du groupe pour promouvoir leur dernier album, sorti en mai. Il était âgé de 41 ans.

Son corps a été retrouvé dans sa maison du sud de la Californie. Le site TMZ, citant des sources policières, a affirmé que Chester Bennington s’était pendu dans sa maison de Palos Verdes près de Los Angeles.
Des millions de fans de Linkin Park à travers le monde pleuraient jeudi soir sur les réseaux sociaux la disparition du chanteur, à la voix si particulière et reconnaissable.

Né en mars 1976, marié et père de six enfants de deux femmes différentes
Bennington avait, au sein de Linkin Park, connu un large succès sur la scène néo-metal, émergée dans le milieu des années 1990 autour du groupe Korn et mêlant à la saturation du metal les rythmes et le chant du hip hop. Avec ses albums Hybrid Theory puis Meteora (sortis respectivement en 2000 et 2003), Linkin Park avait écoulé près de 60 millions de disques d’un néo-metal tourmenté, porté par des tubes tels qu’In The End, Points of Authority, Numb ou From the Inside.

Le suicide probable de ce rocker natif de Phoenix (Arizona, sud-ouest) fait écho à celui de Chris Cornell, ami proche de Chester Bennington et âme du groupe grunge Soundgarden, retrouvé pendu mi-mai après un concert à Detroit (nord). En réaction à ce décès brutal, Chester Bennington lui avait écrit une lettre, disant «ne pas pouvoir imaginer un monde dans lequel tu n’es pas». «Je danse avec mes démons, je suis suspendu au bord, (…) personne ne peut me sauver maintenant», disaient les paroles de «Nobody Can Save Me», le premier titre du dernier album de Linkin Park, «One More Light». «L’idée selon laquelle le succès signifie le bonheur m’insupporte», avait déclaré Chester Bennington fin 2016, lors d’un entretien au site Team Rock.

Plusieurs personnalités de la pop au nu-metal ont fait part de leur peine à l’annonce de la mort du musicien. « Le plus grand talent qu’il m’a été donné de voir en concert ! Une bête vocale », a salué la star de la pop Rihanna sur son compte Instagram. « Tu vas me manquer », a regretté Fred Durst, chanteur du groupe Limp Bizkit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.