C’est par un communiqué-surprise publié ce dimanche 08 janvier 2017 soir  qu’Abdelilah  Benkirane à lui-même a annoncé la nouvelle. Échec des négociations pour la composition d’une majorité de gouvernement.

Après plus de 100 jours de négociations,  Le chef de gouvernement désigné le 10 Octobre dernier par le Roi Mohammed VI a encore échoué dans son énième tentative de former un gouvernement de coalition.

Le secrétaire général du PJD a déclaré refuser de continuer à discuter avec deux formations, le RNI (Rassemblement national des indépendants) et le MP (Mouvement populaire).  Il dénonce le choix  d’Aziz Akhannouch (président du RNI) de répondre à ses propositions, non de la façon appropriée mais via un plan de communication établi avec d’autres partis, qui ne  sont pas inclus dans les négociations,  l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) et l’Union Constitutionnelle (UC).

Un conseil des ministres de l’équipe gouvernementale sortante, présidé par le roi, est prévu ce lundi 09 janvier à Marrakech et devrait être déterminant dans la suite de la crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.