-Par Hassan EL AMRI-.

La jeune chanteuse marocaine, Salma Rachid, a émerveillé les  mélomanes et les mordus du «Tarab», venus très nombreux, samedi soir, au prestigieux théâtre Saint-Denis à Montréal,  assister à un concert exceptionnel, à travers lequel elle a rendu hommage aux icônes et grandes  légendes de la chanson arabe.

Dans une ambiance chaleureuse et conviviale, la vedette marocaine, toujours égale à elle-même,  a, tout au long de cette soirée artistique de grande facture, organisée à l’occasion de la Journée mondiale de la femme, chanté et enchanté des milliers de passionnés de musique, en interprétant avec brio un récital des grands classiques de la chanson arabe, qui ont été vivement appréciés par l’assistance qui a savouré des moments de pur plaisir et d’émotions.

A travers ce spectacle, qui restera gravé à coup sûr dans la mémoire de ses fans au Canada, «la princesse d’Arab Idol» a réussi, comme à l’accoutumée, à livrer une prestation des plus remarquables, montrant toute l’étendue de son talent, et a su captiver l’attention d’une audience fortement nostalgique du temps des grandes  divas de la chanson arabe telles que Oum Kalthoum, Sabah, Fayrouz, Warda, Aziza Jalal et d’autres grands ténors de la musique orientale comme le rossignol Abdelhalim Hafez. Des voix légendaires qui ont bercé et continuent d’inspirer tant de générations d’artistes et de chanteurs.

Dès sa montée sur scène, la jeune chanteuse a vite conquis, grâce à sa voix idyllique  ainsi qu’à sa prestation scénique, le public très réceptif, qui se composait  notamment de membres de la communauté marocaine établie au Canada et d’autres nationalités arabes, venu renouer, le temps d’un spectacle, avec ces chansons classiques.

Vêtue d’un caftan élégant, Salma Rachid, qui a volé la vedette lors de la 2ème saison du célèbre programme télé «Arab Idol», a su, grâce à ses magnifiques interprétations des plus belles chansons immortelles telles que «Alf Lila wa Lila», «Inta Omri», «Batwanes Beek», «Zay Al assal», «Mestaneyak» et «Gana Al hawa», faire sensation et subjuguer l’assistance qui s’est mise  spontanément à reprendre en choeur ces titres éternels.

Toujours le sourire aux lèvres, Salma Rachid n’a pas manqué lors de ce spectacle d’exprimer  son immense joie et sa grande fierté de se produire à Montréal et d’aller à la rencontre de ses  admirateurs établis outre-atlantique, qu’elle porte dans son coeur et à qui elle voue une grande estime, pour vivre avec eux, le temps d’une soirée, des moments inoubliables de joie et de bonheur partagés.

A l’issue de ce show, clôturé en apothéose par son interprétation du chef d’oeuvre «Marsoul Al hob» du grand maestro Abdelwahab Doukkali, Salma Rachid et l’orchestre l’accompagnant ont eu droit à des torrents ininterrompus d’applaudissements et à une longue standing ovation de la part du public qui a allégrement vécu des moments de «Tarab» mémorables.

Née le 13 juin 1994 à Casablanca, Salma Rachid est une passionnée de musique, de dessin et de mode. Après avoir obtenu son bac en 2012, elle entame des études d’économie mais son casting à «Arab Idol» a marqué un tournant dans la vie artistique de la jeune chanteuse marocaine.

Finaliste de l’émission dans sa seconde saison, Salma a rapidement gagné le cœur de centaines de milliers de fans. En moins d’une année, elle a participé à de nombreux événements et festivals nationaux et internationaux et est devenue l’une des jeunes artistes les plus adulées au Maroc et l’une des stars les plus prometteuses sur la scène artistique et musicale arabe.

Dotée d’une grande capacité à maîtriser différents styles, Salma Rachid compte à son actif de nombreux singles et vidéo-clips tels que «Ehsas», «Hamsat Hob», «Ma Asaab Gheyabak», «Haniyale», «Samaani Nabdak», «Wesh Jdedak», ou encore «Kad Al Matar» et tout récemment «Ach Ja Ydir».

(MAP)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.