La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a dénoncé, mercredi, l’entrée en vigueur des droits compensatoires et antidumping définitifs imposés par les Etats-Unis sur les exportations de bois d’oeuvre canadien, soulignant que ces droits sont « injustes, injustifiés et inquiétants ».

« Les droits imposés par les Etats-Unis sur le bois d’œuvre résineux canadien sont injustes, injustifiés et inquiétants (…) Le gouvernement du Canada continuera de défendre vigoureusement son industrie et ses travailleurs contre les pratiques commerciales protectionnistes », a déclaré Mme Freeland.

Deux avis publiés dans le registre fédéral des Etats-Unis confirment l’imposition de ces droits définitifs à compter du 3 janvier et qui totalisent 20,23 pc pour la majorité des entreprises touchées.

Rappelant que l’industrie forestière du Canada assure de bons emplois pour la classe moyenne dans les collectivités de l’ensemble du pays, la cheffe de la diplomatie canadienne a soutenu que ces droits « nuisent aux producteurs de bois d’œuvre résineux, aux travailleurs et aux collectivités du Canada », en plus de faire augmenter les coûts des travaux de construction résidentielle, de rénovation et d’autres projets pour les familles de la classe moyenne américaine.

Dans ce sens, la ministre a précisé que le Canada a déjà entamé des contestations judiciaires liées à l’imposition de ces droits auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et en vertu de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), où la démarche du Canada a porté ses fruits par le passé.

« Nous continuerons de collaborer avec les provinces et les territoires, ainsi qu’avec l’industrie et les travailleurs canadiens, pour trouver une solution durable », a ajouté Mme Freeland, notant que le Canada poursuivra également ses pourparlers avec des représentants de l’administration américaine et des législateurs de ce pays pour tenter de conclure un nouvel accord sur le bois d’œuvre résineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.