Fidèle à sa vocation première de faire rayonner les différentes facettes de l’identité et de la culture marocaines très riches et diversifiées au Canada, le Centre culturel marocain «Dar Al Maghrib» à Montréal s’associe au Festival du Nouveau Cinéma (FNC) dans sa 46ème édition, qui se déroule du 4 au 15 octobre prochain, et présente aux cinéphiles quatre œuvres cinématographiques marocaines.

Ces quatre productions visent, selon «Dar Al Maghrib», à promouvoir le Royaume du Maroc et sa culture riche de ses différents affluents, à faire connaître les grandes réalisations du 7ème art marocain au public québécois et canadien et plus particulièrement à la communauté marocaine du Canada, à créer un pont culturel entre le Maroc et le Canada et à mieux positionner le cinéma marocain en Amérique du Nord.

Voici, d‘ailleurs, le communiqué publié par le Centre culturel marocain à ce sujet :

Le Maroc sera à l’affiche lors de la 46 ème édition du festival du nouveau cinéma de Montréal (FNC). La rencontre qui se tient du 4 au 15 octobre 2017 se déploiera sur douze sites de la métropole et présentera aux cinéphiles 400 œuvres cinématographiques de 68 pays.

Fait marquant cette année, la manifestation enregistre la participation de productions marocaines, grâce au partenariat du Centre culturel Dar Al Maghrib qui s’est associé à l’événement.

Quatre films marocains seront présentés au public. Il s’agit des films: Headbang Lullaby de Hicham Lasri, House in the Fields de Tala Hadid, Sans Bruits, les figurants du désert du collectif MML (Michal Madracki, Maciej Madracki, Gilles Lepore) et Volubilis de Faouzi Bensaidi.

La présentation de ce long métrage est une première en Amérique du Nord. Cette œuvre sera dans la course de la compétition dans la section panorama international de cette 46 ème édition du FNC. Le film Headbang Lullaby de Hicham Lasri, qui est pour la première fois à l’affiche au Canada, concourra également dans la catégorie panorama international.

Le documentaire House in the fields, de la réalisatrice Marocco-irakienne est pour sa part dans la compétition internationale. Ce film sera présenté lors de ce festival dans sa version originale, c’est à dire en langue

amazigh, accompagné d’un sous-titrage en français.

Que ce soit à travers ce documentaire qui aborde les valeurs et les traditions du Maroc profond, à travers l’histoire d’une communauté vivant dans les hautes montagnes de l’Atlas au sud de Marrakech, ou encore à travers le film Volubilis de Faouzi Bensaidi, qui expose une autre facette du Maroc, à travers un récit sentimental conjugué à un drame social, c’est la promotion du Maroc d’une manière générale que vise le Centre culturel Dar Al Maghrib.

A travers le soutien qu’il apporte à ce festival, c’est plus particulièrement celui du cinéma marocain qu’il cible.

Faire connaître les grandes réalisations du 7ème art marocain au public Québécois et plus particulièrement à la communauté marocaine du Canada, est aussi une des raisons de ce partenariat du Centre culturel Dar Al Maghrib à cette 46ème édition du FCN.

Contribuer à la création d’un pont culturel entre le Maroc et le Canada et mieux positionner le cinéma marocain en Amérique du Nord sont enfin d’autres ambitions du Centre culturel Dar Al Maghrib à travers ce partenariat.

Rappelons que le Centre culturel Dar Al Maghrib a au cours de cette année co-Organisé et présenté le festival international du cinéma Vues d’Afrique.

A noter également que le festival du nouveau cinéma se tient depuis 1971 entre fin septembre et début octobre à Montréal. Il est dédié au développement et à la diffusion des nouvelles tendances dans le domaine du cinéma et des nouveaux médias. Il favorise le développement du cinéma d’auteur et de la création numérique.
House in the fields

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.