L’Open Day Dar Al Maghrib de Montréal a laissé d’excellentes impressions auprès du public, venu nombreux découvrir le Centre Culturel Marocain, ou le redécouvrir sous son nouveau « remake ». Nouveau directeur, nouvelle équipe, une programmation prometteuse pour cet été, une après-midi artistique riche en variétés, et un véritable happening où le thé marocain et les gâteaux traditionnels ont été offerts à volonté.

Le samedi 4 juin 2016, le Centre Culturel Marocain de Montréal – Dar Al Maghrib donnait une sympathique réception en l’honneur de la communauté marocaine du Canada, mais pas uniquement, puisque d’autres communautés s’étaient jointes à la fête.
L’après-midi s’articulait autour de deux activités :
1- Rencontres du public avec les organismes et artistes qui animeront les ateliers culturels et artistiques cet été à Dar Al Maghrib ;
2- Un spectacle de variétés dont l’objectif était d’offrir gracieusement un moment de divertissement aux familles.

Les ateliers artistiques :
Les portes ouvertes sur les ateliers artistiques offertes pour l’été 2016 à Dar Al Maghrib, ont été organisés en kiosques au deuxième étage du centre, et quoi qu’ils aient été moins achalandés que le spectacle (au RDC), elles avaient néanmoins permis au public de s’informer directement auprès des animateurs des ateliers sur les modalités d’inscription, ainsi que sur les programmes offerts, notons-le, gracieusement par les organismes culturels issus de la communauté marocaine.
Notons également que pour l’été 2016, aussi bien les organismes culturels que les artistes se porteront volontaires (bénévoles) pour l’animation de pas moins de neuf ateliers, tels que la chorale des jeunes, l’atelier de musique andalouse, l’arabisation par le théâtre, les cours de oud, le ciné-club, les ateliers de danses folkloriques marocaines, l’activité histoire et culture marocaines en images, et la série de vulgarisation de la culture hassanie.

Le spectacle :
La salle de spectacle (RDC) était comble aux alentours de 16h 00. Un public intergénérationnel a assisté à un spectacle varié et bien organisé, selon les commentaires-mêmes du public présent.
La troupe Gnawa Salamate, la troupe Harmonie Danse, le groupe Bololo et le magicien Giacomo, et d’autres artistes ont livré un excellent spectacle au public venu assister à cet événement organisé à la veille du mois de Ramadan.
Par ailleurs, toute une aile du premier étage a été dédiée aux enfants. Ces derniers ont non seulement apprécié le spectacle du magicien Giacomo, mais également les activités de peinture, de dessin, de maquillage et de jeux.
L’événement a été également l’occasion de réseauter, de se retrouver entre membres de la communauté marocaine, et de créer de nouvelles relations d’amitié ou d’affaires entre ces derniers et les membres des autres communautés culturelles.

Gnawa Salamate

L’organisation :
À saluer le travail de la nouvelle équipe d’animation culturelle de Dar Al Maghrib, composée de Aziz Daouni, responsable de la programmation, Adil Tarmas, responsable de l’action éducative, Ouafae Ouadich, responsable de la logistique, Rachida Erraji, assistante de direction. L’équipe était omniprésente et à l’écoute de toutes et de tous.
La réception des exposants, des artistes et du public était irréprochable et contrastait nettement avec ce auquel le public de la communauté marocaine s’était habitué auparavant.
De son côté, M. Jaâfar Debbarh, directeur de Dar Al Maghrib, habillé en Jellaba traditionnel marocain, était visiblement ravi du succès du premier événement grand public, après la réouverture du centre.

Est-il nécessaire de souligner que l’Open Day lui-même contrastait avec les précédents événements sélectes et peu achalandés, organisés dans la même enceinte. En affluant massivement, la communauté marocaine du Canada envoie un message clair et sans détour à qui sait tirer des leçons : Ce sont des événements ouverts, familiaux et bien organisés qu’elle préfère !

Affiche Open Day

Une réponse

  1. EL MACHMOUM ABDELILAH

    Comme d’habitude ce genre d’événements, qui sont très important pour l’attachement de nos enfants à leurs origines, ne sont dévoilés aux grand public qu’après leur déroulement. Avez-vous une ressource où on peut s’informer sur une base régulière pour ce genre d’événements ? Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.