Le gouvernement canadien a lancé, mercredi, la Stratégie nationale sur le logement, dotée d’une enveloppe de 40 milliards de dollars sur 10 ans, ce qui contribuera à réduire l’itinérance et à améliorer l’offre de logements et leur qualité pour les Canadiens dans le besoin.

Au cours de la prochaine décennie, cette Stratégie nationale viendra ainsi en aide à 530.000 familles ayant des besoins en matière de logement, réduira l’itinérance chronique de 50 pc et changera le visage du logement au Canada pour toujours.

«Tout le monde mérite un chez-soi sûr et abordable. La toute première Stratégie nationale sur le logement du Canada est une vision qui ne se présente qu’une fois par génération pour réduire l’itinérance, soutenir le logement communautaire et les places d’hébergement et relever les défis liés à l’abordabilité des logements», a affirmé, à Toronto, le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

«Aujourd’hui, nous faisons un grand pas en avant pour le logement, et nous continuerons de mettre en place des initiatives qui renforceront la classe moyenne et contribueront à sortir plus de Canadiens de la pauvreté», a-t-il souligné lors d’un point de presse.

Des 40 milliards d’investissement, un montant de 15,9 milliards de dollars servira à réparer 240.000 logements communautaires et à en construire 60 000 nouveaux, tandis que neuf autres milliards seront notamment injectés en partenariat avec les provinces et les territoires pour le maintien des 385.000 logements communautaires déjà existants. Ottawa s’attend à ce que les provinces et les territoires contribuent pour la moitié du montant, soit 4,3 milliards.

M. Trudeau a aussi fait remarquer que cette Stratégie est «un plan robuste et exhaustif qui transformera les vies des Canadiens en aidant les gens à trouver un foyer et à y rester», sachant qu’au Canada, 1,7 million de personnes éprouvent des besoins impérieux en matière de logement et vivent dans des logements qui ne sont ni convenables ni abordables.

Selon Ottawa, cette Stratégie nationale établit une vision à long terme pour le logement au pays au moyen d’investissements sans précédent et de nouveaux programmes qui produiront des résultats tangibles pour les Canadiens qui travaillent fort afin d’améliorer leur qualité de vie.

Elle mettra, d’ailleurs, l’accent sur les besoins des personnes les plus vulnérables grâce à une approche du logement axée sur les droits de l’homme.

Dans ce cadre, M. Trudeau, qui a soutenu que le droit au logement est un droit humain, a fait savoir qu’au cours de la prochaine année, un projet de loi sera déposé pour obliger les prochains Exécutifs au niveau fédéral à maintenir cette Stratégie nationale sur le logement et à en faire rapport au Parlement afin d’indiquer les progrès réalisés pour l’atteinte des cibles et des résultats.

«Une partie importante de notre stratégie est de déposer un projet de loi qui obligera les prochains gouvernements à poursuivre le chemin vers un accès universel et équitable à un logement abordable», a expliqué le Premier ministre.

Par ailleurs, le gouvernement d’Ottawa travaillera avec les provinces et les territoires pour créer une Allocation canadienne d’aide au logement de 4 milliards de dollars qui sera lancée en 2020 pour répondre aux priorités et besoins régionaux en matière de logement, estimant que chaque ménage prestataire recevra en moyenne 2.500 dollars par année et qu’au moins 300.000 familles en bénéficieront lorsqu’elle sera complètement mise en place.

«Aujourd’hui, nous avons annoncé des mesures qui aideront nos citoyens les plus vulnérables à vivre dans des endroits sûrs, sécuritaires et dignes», a affirmé M. Trudeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.