-Par Hassan EL AMRI-

Dans une ambiance festive et décontractée, des milliers de Marocains établis au Canada, accompagnés des membres de leurs familles, grands et petits, ont afflué en masse, dimanche après-midi, au quai de l’Horloge, au Vieux port de Montréal, pour assister à la 4ème édition du festival « Nzaha 2017 », marquée, cette année, par un concert grandiose de la grande star de la chanson populaire marocaine, Najat Aatabou.

Lors de cet événement, initié par la Chambre de Commerce et d’Industrie Al-Maghreb au Canada (CCIMC) sous le thème « Notre Maroc de Tanger à Lagouira », la grande Najat Aatabou a livré, en clôture de ce festival, une prestation époustouflante, qui restera gravée à jamais dans la mémoire de ses fans outre Atlantique.

Dès sa montée sur scène, la diva du chaâbi aux innombrables succès a été accueillie par une salve de youyous infinis et des torrents d’applaudissements, qui témoignent de l’amour et de l’estime voués à cette figure emblématique de la chanson populaire, dont la forte voix et la touche vocale propre à elle-même continuent d’enchanter son large public.

Tout au long de ce concert exceptionnel, Najat Aatabou a fait vibrer un public très enthousiaste et ce, en interprétant un florilège des chansons phares et à grand succès de son riche répertoire artistique, au grand bonheur des festivaliers qui ont chanté et dansé sur les rythmes de ses tubes, le tout dans une ambiance de communion et de liesse collective.

Cette « Nzaha 2017 » a été également égayée par de belles prestations notamment du groupe « Gnawa Salamate », de l’orchestre de Said El Ouezzani et du chanteur populaire Bouchaïb, devant une assistance composée notamment d’invités d’autres communautés.

Outre l’aspect musical et artistique, cette manifestation a été marquée par la présence de plusieurs exposants (banques, promoteurs immobiliers, compagnies aériennes…), en vue d’offrir une vitrine de premier plan pour la promotion de plusieurs produits et services auprès de la diaspora marocaine et des autres communautés présentes.

Dans une déclaration à la MAP, le président de la CCIMC, Abderrahim Khouibaba, a indiqué que la « Nzaha 2017 » avait pour objectif d’offrir aux Marocains résidant au Canada un programme riche et varié d’activités culturelles, artistiques et musicales, dans une ambiance familiale et conviviale pour célébrer une terre où la musique se décline résolument au pluriel : le Maroc.

Ce festival, a-t-il ajouté, a aussi permis, comme lors des précédentes éditions, des retrouvailles entre familles expatriées et le renforcement des liens entre les membres de la communauté marocaine établis au Canada, loin des contraintes de la vie quotidienne.

Il a, en outre, insisté que la présence de milliers de compatriotes marocains à cette manifestation, venus en famille ou entre amis, vient réaffirmer, si besoin est, l’attachement indéfectible des membres de la communauté marocaine au Canada à leur identité plurielle authentique et à la culture marocaine aux différents affluents.

Le président de la CCIMC a tenu également à souligner que le festival « Nzaha », qui souffle à peine sa 4ème bougie, a réussi à devenir un rendez-vous annuel incontournable dans le calendrier des festivités et activités culturelles et artistiques qui animent la ville de Montréal, affirmant que cette manifestation vise, entre autres, à faire découvrir aux différentes communautés et aux Canadiens, l’attachement de la communauté marocaine aux valeurs et traditions de son pays d’origine et sa mobilisation en faveur de la promotion des valeurs du vivre-ensemble, de partage et d’échange dans une société canadienne cosmopolite.

De leur côté, plusieurs membres de la communauté marocaine se sont dits très heureux d’assister à de tels événements qui permettent de promouvoir les différentes facettes de l’art et de la culture marocains, tout en veillant à resserrer les liens entre l’ensemble des Marocains expatriés dans le « pays de la feuille d’érable » dans une ambiance de joie, d’allégresse et de bonne humeur.

Ils ont, par ailleurs, indiqué que cette « Nzaha » constitue un cadre convivial d’échange et de rencontres entre les Marocains résidant au Canada, pour se détendre et laisser de côté les soucis de la vie de tous les jours, et par la même renforcer leur intégration dans leur pays d’accueil.

Ce genre de rassemblements, ont-ils soutenu, permettent aussi de renforcer l’esprit d’appartenance des Marocains du Canada à leur pays d’origine, notamment chez les générations montantes afin qu’elles maintiennent et consolident leurs liens identitaires avec la Mère-Patrie.

MAP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.