Le Maroc est sous le choc après la diffusion d’une vidéo montrant un groupe de jeunes agresser sexuellement une jeune femme dans un bus, la presse locale dénonçant une scène «insoutenable». La police a annoncé l’arrestation des six agresseurs.

Diffusées le 20 août sur les réseaux sociaux, les images d’une agression sexuelle collective ont suscité le 21 août une salve de réactions indignées sur les réseaux sociaux et dans les médias au Maroc.

Sur les images, on voit un groupe d’adolescents, torse nu, en train de bousculer violemment une jeune femme en pleurs dans un bus, la touchant dans des parties intimes de son corps, tout en s’esclaffant. La victime, à moitié dénudée, pousse des cris de détresse, alors que le bus continue de rouler, sans qu’aucun passager n’intervienne.

La société chargée du transport en commun M’dina Bus, a révélé que l’agression s’était déroulée le vendredi 18 août et que les agresseurs avaient été appréhendés le lundi 21 août.

La police a confirmé dans un communiqué l’arrestation des six auteurs, âgés d’entre 15 et 17 ans, qui ont été placés sous surveillance policière. La police a également confirmé que la victime âgée de 24 ans, était atteinte d’un handicap mental, et relevé qu’elle n’avait avant la diffusion de la vidéo reçu aucune plainte, ni de la part de la jeune femme agressée ni de la part du chauffeur.

Voilà ce qu’on mérite: une jeunesse perdue, sans éducation, en mal profond. Une jeunesse en manque de valeurs et de repères, produit d’une société défaillante, et qui hélas est le présent et l’avenir de notre pays », lance une internaute. « Nous avons fabriqué des monstres. J’ai peur et mal pour mon pays, j’ai très peur pour mes enfants mais je refuse de le quitter. Il est de notre devoir à tous de tirer la sonnette d’alarme, de dénoncer, mais aussi et surtout de bouger, d’agir! Car oui le pays va vers la dérive! » Tout est dit.

Sur Facebook, les internautes appellent à un sit-in le 23 août prochain, place Maréchal, à Casablanca, 16h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.