Une collision entre un semi-remorque et l’autocar de l’équipe de hockey junior de la ville de Humboldt a fait 14 morts et 14 blessés graves, vendredi, au sud de Nipawin, en Saskatchewan, rapportent, samedi, les médias canadiens citant la Gendarmerie Royale du Canada (GRC).

Selon la même source, les 14 personnes blessées ont été transférées à l’hôpital, sachant que trois d’entre elles se trouvent dans un état critique.

Lors de la collision, 28 personnes, y compris le chauffeur, se trouvaient à bord de l’autocar de l’équipe des Broncos de Humboldt, qui compte 24 joueurs originaires de l’ouest du Canada, âgés de 16 à 21 ans.

Des hélicoptères-ambulances ont été dépêchés en urgence sur les lieux du sinistre, qui s’est produit sur l’autoroute 35, au nord-est de Saskatoon, à environ 30 kilomètres au nord de la ville de Tisdale.

L’équipe de hockey des Broncos de Humboldt devait jouer contre les Hawks de Nipawin, vendredi soir, mais ces derniers ont écrit un message sur Facebook peu après 18H00, affirmant que le match avait été annulé en raison d’un accident concernant l’autocar des Broncos.

Suite à cet accident, le Premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a tenu à offrir son soutien aux victimes et à leur famille.

«A la ville de Humboldt, à l’ensemble de l’organisation des Broncos et aux familles touchées par cette tragédie, sachez que vous êtes dans le coeur de la Saskatchewan», a déclaré M. Moe dans un communiqué.

«Je ne peux imaginer ce que peuvent vivre ces parents », a aussi écrit, de son côté, le Premier ministre canadien Justin Trudeau sur Twitter.

«Je suis de tout coeur avec toutes les personnes éprouvées par cette terrible tragédie, dans la communauté de Humboldt et ailleurs», a-t-il dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.